Aller au contenu principal

Fonds local et régional

Le fonds local et la fonds régional font partie des collections patrimoniales conservées à la bibliothèque de Chalon-sur-Saône.

Page de titre d'un livre en fonds local

De quoi s’agit-il ?

Le fonds local concerne la ville de Chalon-sur-Saône elle-même, les environs de la ville et la Bresse louhannaise : impressions locales, livres ayant appartenu à des personnalités locales, ouvrages consacrés à des célébrités locales ou réalisés par des auteurs ou artistes locaux, documents intéressants pour leur contenu local, etc. Il présente un intérêt tout particulier puisqu’il représente une forme de mémoire d’un territoire proche et familier.

Le fonds régional, quant à lui, est un fonds de référence concernant la Bourgogne sur lequel le fonds local peut s’appuyer.

Ces fonds intéressent tous ceux qui souhaitent connaître leur environnement : son passé et son présent, intellectuel, artistique, économique ou politique et social.

Pour en savoir plus

Catalogue en ligne référençant tous les documents conservés par les bibliothèques bourguignonnes.

Cette Agence a pour but de développer dans la région une politique du livre et de la lecture par la coopération. Elle mène, coordonne, accompagne et valorise de nombreuses actions.

La première action du Centre Régional du Livre de Bourgogne a consisté à créer une carte documentaire régionale dès 1986. Ce réseau se caractérise par la mise en place d’un système d’acquisition, de conservation et de diffusion des documents du fonds local.

 

* Vous pourrez trouver des explications et des informations sur les termes et les noms portant un astérisque, en allant sur les rubriques de Comprendre le patrimoine.

Les dernières acquisitions

Vous pouvez retrouver les dernières acquistions en parcourant :

15 000 volumes !

Les fonds local et régional de la bibliothèque municipale de Chalon-sur-Saône rassemblent tout à la fois des documents anciens et des documents contemporains et offrent un choix de plus de 15 000 volumes.

Non seulement le fonds local fait partie des fonds patrimoniaux mais il en est le cœur. Les fonds issus des confiscations révolutionnaires, de par leur origine, celle de bibliothèques privées ou des bibliothèques des divers établissements religieux de l’Ancien Régime situés dans le district de Chalon-sur-Saône (Cisterciens de la Ferté-sur-Grosne et de Maizières, Carmes, Cordeliers, Ursulines, Minimes, Oratoriens, Capucins de Saint-Jean-des-Vignes, Bénédictins de Saint-Marcel et Joséphistes du collège de Chalon) sont des fonds locaux, même si les sujets concernés sont variés.

Les formes elles aussi, matérielles ou narratives, sont variées : ouvrages documentaires, récits, dossiers, tracts, estampes, cartes postales, plans, revues, journaux etc.

Photographie d'un rayonnage du fonds régional

Une politique documentaire définie

Pour accroître les fonds local et régional, la bibliothèque municipale mène une politique d'acquisition cohérente.

Le fonds local forme un ensemble de documents sur la localité et proche territoire que la localité dessert. On s’en tient aux limites administratives actuelles (en tenant compte des évolutions, comme celle du Grand Chalon), définissant ainsi une deuxième zone de collecte plus sélective touchant aux territoires qui faisaient partie ou dépendaient à un titre quelconque, de la localité.

Une carte de répartition d’acquisition et de conservation partagée des fonds locaux des bibliothèques publiques a été définie par les professionnels du livre en Bourgogne, travail coordonné par l'Agence Livre et Lecture Bourgogne Franche-Comté. Ainsi la bibliothèque municipale classée de Chalon-sur-Saône acquiert et conserve ce qui relève de la ville de Chalon-sur-Saône elle-même, de ses environs et de la Bresse louhannaise.

Le fonds régional complète le fonds local par une bonne documentation de base sur l’ensemble de la région ou de la province mais s’appuie sur une collecte volontairement plus sélective. La bibliothèque régionale de référence est la bibliothèque municipale de Dijon : elle a la charge de réunir de façon exhaustive l’ensemble des publications régionales (notamment par la collecte du dépôt légal imprimeur).

Collections remarquables

Les livres de prix* de l’ancien collège de Chalon-sur-Saône

La collection de livres de prix conservée par la bibliothèque municipale de Chalon-sur-Saône compte actuellement 39 ouvrages en 42 volumes et couvre une période allant de 1598 à 1841. Elle a pu être réalisée grâce à des achats et des dons. La bibliothèque continue aujourd’hui de développer cette collection par de nouvelles acquisitions.

Ces ouvrages très souvent reliés en maroquin (pour les ouvrages antérieurs au XIXe siècle) se caractérisent principalement par la présence sur les plats d'un ex-dono* décorant la reliure et offrant, au centre, dans un médaillon ovale, le nom du bienfaiteur entouré d'armoiries qu'accompagne l'année de distribution. Parmi les noms de bienfaiteurs, on trouve ceux d’Antoine Druot*, Claude Tisserand*, Abigaïl Mathieu*, ou Claude Tapin*.

Cette collection n'est pas pour autant uniforme. Elle offre une très grande variété de décors grâce aux combinaisons des motifs obtenus par l’application des fers à dorer, et en raison aussi de l’évolution historique de l'institution et de la pratique des distributions de prix.

Opera, quae extant, omnia... / Salluste. - Lyon : Franciscum Hackium , 1649. - [Rés. FL 1812

Opera, quae extant, omnia... / Salluste. - Lyon : Franciscum Hackium , 1649. - [Rés. FL 1812

L’Egyptologie : journal mensuel... / François Chabas. - Chalon-sur-Saône : Impr. de J. Dejussieu, 1874-1877. - [FL 1024

L’Egyptologie : journal mensuel... / François Chabas. - Chalon-sur-Saône : Impr. de J. Dejussieu, 1874-1877. - [FL 1024

Collection égyptologique

Ce sont des publications du XIXe siècle, témoins de ce que fut la rencontre à Chalon-sur-Saône de l’égyptologue François-Joseph Chabas* avec l’imprimeur Jules Dejussieu*.

 

Collection Baillaud

Benjamin Baillaud*, savant et directeur de l’Observatoire de Paris, fait don en 1927 de 28 volumes de ses publications. Ils étaient destinés à remercier sa ville natale d’avoir favorisé son ascension sociale.

Benjamin Baillaud

Benjamin Baillaud