Aller au contenu principal

Bonjour Monsieur Antoine - exposition du 12 juillet au 27 octobre 2018

Dans le cadre de la manifestation régionale Patrimoines écrits en Bourgogne-Franche-Comté, la bibliothèque municipale classée de Chalon-sur-Saône a souhaité mettre en avant un artiste de bibliophilie dont une trentaine d’ouvrages sont conservés dans les collections patrimoniales de la bibliothèque : Jean-Claude Loubières.

 

Un projet, un partenariat

L’idée principale de ce projet est de mettre en avant le dernier ouvrage de l’artiste, Monsieur Antoine, conçu en partenariat avec la bibliothèque. Cet ouvrage a été réalisé à partir de documents trouvés dans les collections patrimoniales lors des séances de dépoussiérage de la salle d’étude. Ces documents ont été scannés par l’artiste, regroupés par thématiques puis reproduit avec la technique de la sérigraphie.

Le titre de l’ouvrage fait référence à un prénom récurrent dans les documents utilisés.

Aller à la rencontre d’un artiste, découvrir son travail, comprendre sa démarche et savoir pourquoi le livre est devenu l’un de ses supports de création, telle est la proposition qui est faite à travers cette exposition. Pour cela, elle se déclinera en plusieurs chapitres tout au long de l’été :

  • A partir du 12 juillet : Présentation de Monsieur Antoine, le dernier ouvrage de J.-C. Loubières avec les outils ayant servi à sa conception.
  • A partir du  06 septembre : Présentation complétée par la Bibliothèque suspendue, installation de J.-C. Loubières.
  • A partir du 15 septembre et jusqu’au 27 octobre : Exposition entière enrichie d'une sélection d’ouvrages de l’artiste conservés à la bibliothèque de Chalon-sur-Saône.

Visite libre aux horaires d'ouverture de la Bibiothèque Adultes.

Jean-Claude Loubières : de la sculpture au livre ou du volume au volume

Les débuts

Jean-Claude Loubières débute sa carrière dans les années 70 en réalisant des sculptures monumentales et modulables à partir de matériaux inhabituels tels que le papier mâché, l’association de fibres naturelles et de métal, ou encore la tôle émaillée. Puis, en 1989, sa carrière change d’orientation. A la demande de Richard Meier, directeur des Editions Voix, il conçoit un ouvrage Alu/Galva, point de départ de son intérêt pour un nouvel espace de création auquel il a choisi depuis de se consacrer : le livre.

Jean-Claude Loubières se définit comme un autodidacte. Au départ, il puise son inspiration dans le travail du photographe américain Edward Rusha dont le premier ouvrage Twentysix Gasoline Stations a eu une influence majeure sur la culture émergente de l’artist’book. Comme lui, l’artiste souhaite s’intéresser au quotidien pour en proposer une nouvelle interprétation.

Panoramiquamericains / Jean-Claude Loubières, 2012. Cote : FB in-12 72

Panoramiquamericains / Jean-Claude Loubières, 2012. Cote : FB in-12 72

"Le Glaneur du quotidien"

A travers l’utilisation de ce médium qu’est la photographie, l’artiste ne recherche ni l’esthétisme, ni le pittoresque mais au contraire il souhaite collecter le banal, l’ordinaire, pour pouvoir le montrer autrement, comme pour en souligner l’intérêt et inciter à la réflexion.

Il joue avec les prises de vue et les formats pour reconstituer ces  instants fugaces et dresser un inventaire du réel, une sorte d’album dans lequel les images se complètent les unes les autres pour délivrer une narration.

Boomerang / Jean-Claude Loubières, 2013. Cote FB in-8 51

Boomerang / Jean-Claude Loubières, 2013. Cote FB in-8 51

La lettre, l'image et le signe

Jean-Claude Loubières questionne, dans ses ouvrages, l’association problématique du signe et du sens : il joue à déconstruire/reconstruire la relation signifiant/signifié, qu’elle soit textuelle ou visuelle.

Il collecte les symboles, les organise, invente des fictions, joue avec nos représentations. Sa démarche est d’ailleurs souvent ludique.

Les mots / Jean-Claude Loubières, 2005. Cote : FB in-12 45

Les mots / Jean-Claude Loubières, 2005. Cote : FB in-12 45

Labyrinthe / Jean-Claude Loubières, 2009. Cote : FB in-4 82

Labyrinthe / Jean-Claude Loubières, 2009. Cote : FB in-4 82

Explorer l'imaginaire

Enfin, Jean-Claude Loubières se plaît à réécrire l’histoire : la légende ou le mythe. 

Quelqu’en soit le prétexte, à travers sa proposition, il nous interroge sur notre propre rapport à cet imaginaire, qu’il soit individuel ou collectif.

Pour cela, il invente une démarche plastique, multiplie les matériaux, réinvente les choses, avec pour seul objectif de réactiver nos souvenirs dans cet espace de projection qu’est le livre. 

Page avec une reproduction d'un découpage