Aller au contenu principal

La nuit de tous les frissons

Samedi 18 janvier 2020, une 4e édition de la Nuit de la lecture placée sous le signe des partages

Jeunesse

Adultes

Patrimoine

JEUNESSE

Une nuit au cours de laquelle vous perdrez tous vos repères : bibliothèque transformée en lieux inquiétants, bibliothécaires métamorphosées sous l'effet d'étranges sortilèges, atmosphère chargée de sombres ensorcellements.

Oserez-vous parcourir les sentiers conduisant à l'étonnante "Doudous party", à la curieuse "Forêt lointaine", au non moins surprenant "Camp des randonneurs oubliés"et à la découverte obscure du "Journal d'un gardien de fantômes" ?

 

Doudous Party
De 18h30 à 19h00

P'tites lectures  pour éloigner les cauchemars. 

Venez en pyjama et munis de vos doudous, oreillers, couvertures...

Enfants de 3 à 5 ans

Dans la Forêt lointaine
A partir de 19h30

P'tites lectures pour échapper au grand méchant loup !

Enfants de 6 à 8 ans

 

 

Le camps des randonneurs oubliés
A partir de 19h30

Lectures frissonnantes autour d'un bon feu de camp pour se réchauffer.

Enfants de 9 à 12 ans

 

 

Le journal d'un gardien de fantômes
A partir de 19h30

Recherchez d'Agamemnon W., le gardien des cinq puissants esprits. Utilisation de l'application Fant-o-Matic. Pensez à votre smartphone ! A partir de 12 ans

Les P'tits mots de la nuit

PEUR

  • Sentiment d'angoisse éprouvé en présence ou à la pensée d'un danger, réel ou supposé, d'une menace (souvent dans avoir, faire peur) ; cette émotion éprouvée dans certaines situations : trembler de peur.

  • Appréhension, crainte devant un danger, qui pousse à fuir ou à éviter cette situation : la peur du ridicule.

  • Crainte que quelque chose, considéré comme dangereux, pénible ou regrettable, se produise (surtout dans avoir peur) : les médecins ont peur qu'il s'agisse d'une pneumonie.

  • Crainte du jugement, des réactions de quelqu'un, qui fait qu'on adapte son comportement, qu'on obéit à certaines consignes : elle a plus peur de son grand frère que de son père.

 Nul ne peut empêcher la nuit de tomber - Proverbe africain

Quelle est la pierre préférée des fantômes ?

 

... La Pierre Tombale.

 Où va la nuit, le rêve y va. - Proverbe russe

"L'ignorance est la nuit de l'esprit, et cette nuit n'a ni lune ni étoiles."

Proverbe chinois

“La lumière est dans le livre, laissez-le rayonner."

Victor Hugo

Avoir...

les chocottes, la trouille, les miquettes, les jetons, la frousse, les foies, la pétoche, le trouillomètre à zéro....

 

"De temps en temps, j'allais passer une soirée à la bibliothèque municipale pour lire. C'était pour moi prendre un billet pour le paradis."

Henry Miller

  • Être malfaisant qui, selon certaines croyances, avait le pouvoir de se métamorphoser en loup la nuit et qui reprenait forme humaine le jour.
  • Personnage effrayant dont on menaçait autrefois les enfants.

ADULTES

La bibliothèque Adultes vous convie à une redécouverte de ses espaces, dans la pénombre, pour des lectures à voix haute de quelques extraits, soigneusement choisis parmi ses collections, pour réveiller les angoisses liées à la nuit et à l'obscurité.

Les P'tits mots de la peur

FRISSON

  • Tremblement involontaire, plus ou moins généralisé, des muscles.

  • Littéraire. Mouvement léger d'une chose qui tremble, qui ondule ; bruit léger qui accompagne ce mouvement ; frémissement ; les frissons de l'eau agitée par la brise.

Mise en place et répétition

PATRIMOINE

Afin de vous y retrouver dans cette nuit sombre et inquiétante, l'équipe Patrimoine vous propose de découvrir l'Atlas de Cellarius pour vous guider grâce aux étoiles, aux constellations, aux planètes, et tout ce qui constitue le cosmos.

Harmonia macrocosmica : l’origine du projet

Harmonia macrocosmica : l’origine du projet

Dans l’histoire de la cartographie, la publication de l’Harmonia macrocosmica d’Andréas Cellarius (1595-1665) en 1660 marque la phase finale d’un ambitieux projet lancé 25 ans plus tôt par l’imprimeur-libraire Johannes Janssonius : la publication d’un atlas en plusieurs volumes dans lequel seraient décrites non seulement la surface de la terre et des océans mais aussi toute la Création, y compris le cosmos. 

 

Cet ouvrage décrit les principaux systèmes cosmologiques, ceux de Claude Ptolémée, Nicolas Copernic et Tycho Brahé. Il montre aussi les constellations classiques et les constellations christianisées. 

Il comprend près de 200 pages de textes en latin, et inclut quelques unes des plus spectaculaires illustrations gravées de l’histoire de l’astronomie. Riche en symboles, l’Atlas de Cellarius met en scène des représentations de figures mythologiques et des portraits d’astronomes et de personnages historiques qui embellissent les cartes techniques.